Prendre un RDV

 

 Pour la Métamorphose

 

 

  rendez vous

                               

 

  Pour la Lampe Pandora

   

   pandora stars

 

__________________

 

Inscription à ma Newslettrer

Pour suivre mes activités
captcha 
_____________________

Connexion

  

Tout ces témoignages sont tirés d'une BROCHURE que vous pouvez commander.

Celle-ci présente la métamorphose, telle qu’elle est pratiquée et enseignée depuis plus de 30 ans, 

par Violette Prod’hom à Genève.

 

Je remercie Violette qui est la "petite maman du ciel" de nombreux métamophoseuses et métamorphoseurs, de m'avoir autorisé à mettre en ligne ces différents témoignages.

 

 

C’EST LE LÂCHER PRISE TOTAL

 Nous sommes créateurs et cocréateurs de l’univers

 

« Les mains de Michèle commencent à danser au-dessus de mes pieds, puis, de mon corps, … je reçois comme une douche subtile qui progressivement nettoie ces impressions plus ou moins anciennes. Les situations que j’ai traversées ont déposé comme des marques autour de moi… Plus le traitement avance, plus je me détends. Je m’intériorise, je me sens nettoyé, je fais peau neuve. « Voilà, tu peux t’asseoir. » Un long moment a passé et je me redresse très lentement - je viens de loin à l’intérieur, alors je prends mon temps… Je m’assieds sur le tabouret pour recevoir la pluie finale d’énergie qui m’enveloppe, et je reste là, quelques instants, totalement purifié et un peu abasourdi … Je reprends mes esprits tranquillement, je me lève, puis je pars reconnaissant, dans un état de plénitude, je suis léger… léger… léger… »James

 

« Je me sens bien avec la métamorphose, c’est comme une petite tranche de bonheur et chaque fois, je sors de ma coquille. »Jesse (4 ans et demi)


« La métamorphose, c’est un moment de grande intériorité, de grande intimité. Ce sont des retrouvailles avec la part la plus précieuse de soi. Régulièrement en fin de traitement, mon regard est plus limpide, plus profond, comme si on m’avait lavé les yeux.  »Anne 40 ans (mère de Jesse)

 

"Les marcheurs pour " l'infini" sont des marginaux en ce sens qu'ils ont
 la liberté dans le cœur, et le cœur au bout des doigts." , M. G.

 

« J’ai aimé la douceur de la séance tout en sentant la présence du thérapeute, ainsi que son contact avec mes mains, mes pieds et ma tête. Étant enseignant de Qi Gong, ces pôles énergétiques sont importants pour moi lors d’un soin. J’ai aussi été agréablement surpris par la précision des dires durant la séance, ainsi que par l’analyse, qui ne se limite pas à se concentrer sur l’instant présent, mais plutôt sur le vécu depuis la plus tendre enfance. Me concernant, de nombreux conflits avec le père ont été présents durant mon adolescence, qui sont ressortis pendant la séance. Suite à cette dernière, j’ai trouvé fort surprenant la prise de contact de mon père, avec deux appels téléphoniques, cette attitude étant inhabituelle, voire même très rare. », Gérald

« Ma première séance se déroula lorsque j’étais enceinte de quelques semaines et que je souffrais de douleurs au niveau du thorax ainsi que de troubles respiratoires. Mais, tout au fond de moi, je sentais qu’il se passait autre chose de plus profond, quelque chose que je n’arrivais pas à comprendre. Après ma première séance, j’ai tout de suite ressenti une légèreté dans tout mon corps, les douleurs au thorax laissaient place à autre chose... Là, j’ai pu ressentir mon cœur battre, puis mes angoisses se libérer et enfin revenir plus près de mon cœur, plus près de mon corps que j’avais fermé afin de ne plus souffrir. Je pus à nouveau expérimenter l’amour, la joie, envahir mon être tout entier. Au contact de la métamorphose, j’ai pu ressentir cet amour inconditionnel qui vous transperce et vous unit à quelque chose d’infini que la tête ne peut comprendre mais que le corps et l’âme peuvent ressentir (…)  l’amour qui ne demande rien... L’amour tout simplement. »Nathalie

 

« Rencontrer la métamorphose, c’est déjà jouir d’une grande rencontre qui m’a ouvert à un univers de conscience et de joie. Par ma pratique depuis plus de 7 ans, en tant que thérapeute et en collaboration avec des médecins, j’assiste chaque jour à ce merveilleux qu’apporte cette thérapie, soit : le changement, la transformation, la prise de conscience et la joie des personnes qui me demandent de l’aide. Chaque métamorphose est un challenge pour celui qui la reçoit et peut ainsi trouver sa place sur le grand échiquier de la vie. Je n’oublie pas qu’à travers les autres je grandis également un peu chaque jour. Merci Violette ! », Marianne. 

 

« La métamorphose, je la vis comme une respiration de la vie qui un jour, vous brûle… inspirer, chercher en soi le feu… expirer, souffler les cendres d’un temps qui n’est plus ou ne doit plus être.  Je la sens se poser comme une nouvelle vie qui s’installe », Françoise

 

« Recevoir une séance de métamorphose, c’est demander de l’aide quand il y a souffrances, peurs, désaccord avec soi-même, mal-être, manque de confiance etc. (…) Progressivement, en douceur, j’ai pris conscience de mes valeurs. J’ai pris confiance en moi, j’ai compris que c’était à moi de changer et non pas aux autres. Je me suis réveillée ; j’étais endormie dans mes barrières étroites de protection. Je me suis accordé le droit d’oser dire, de faire face, de passer à l’action, d’aimer : je me suis accordé le droit d’être heureuse, d’être dans la joie, d’aimer la vie, de l’accueillir, enfin devenir adulte et responsable. (…) »Monique

 

 « La métamorphose a été et est toujours pour moi un grand mystère. J’ai le sentiment qu’elle m’a apporté la force d’aller à la rencontre de moi-même tout en me guidant vers mon épanouissement extérieur. À chaque étape importante de ma vie, j’ai ressenti le besoin de recevoir une métamorphose et tout en n’ayant rien à faire, juste à laisser faire, j’ai été guidée sur des ponts m’emmenant vers un futur toujours plus lumineux. Et c’est ainsi que pour avoir les pieds bien sur terre, sans ressentir les effets de la pesanteur, je reviens régulièrement avec toute ma famille me faire masser. »Magali

 

« Là où il m’aurait fallu des années de psychothérapie pour retrouver à l’origine de ma tristesse constante le traumatisme causé par le décès de mon père, nous avons pu voir en métamorphose les images du cercueil de ce dernier, ainsi que la petite fille recroquevillée dans un coin…. Après quelques séances, cette tristesse disparut car mon corps avait enfin pu faire le deuil de ce manque. Je devins plus joyeuse, plus vaste, plus claire et ma vie a totalement changé. Même ma relation affective au sein de mon couple s’est améliorée. Merci à la métamorphose ! »Christina

 

LA GRANDE VIE
La vie en Dieu ou en l'Univers est un rythme à prendre, une harmonie à saisir et à garder.

 

« Sebastian se sentait mal dans son corps et à 4 ans ne savait pas comment le dire, sinon par réactions. À l’école, il se faisait constamment gronder, exclure des autres, punir. (…) Il avait constamment mal à la tête et mal au ventre. Et très seul avec cela !  (…) En 7 séances ses malaises ont disparu et il a retrouvé un bien-être dans son corps, un calme intérieur, un équilibre, un retour à la normale. Sa maîtresse n’a plus eu besoin de rentrer en conflit avec lui et a constaté les changements, elle peut l’apprécier à sa juste valeur. »La mère de Sebastian

 

«  Plus je recevais des métamorphoses plus je me redressais et m'éveillais à la VIE. Puis le soleil et la lune eurent une dimension différente et tout à coup, au fur et à mesure du temps, les métamorphoses me permirent de voir, d'entendre, de sentir, de goûter, de toucher... Pour de vrai.   La prise de conscience a été progressive ; les cinq sens se sont ouverts à une dimension plus fluide, douce, harmonieuse, mon corps se redressait, ma colonne vertébrale devenait plus mobile, mes bras et mes jambes se réveillaient. La transformation physique et psychique s'opérait, je sortais de ma chrysalide comme un papillon sort de son cocon. »Josiane

 

« À ce jour j'ai bénéficié de cinq massages métamorphiques. Je n'ai pas franchement remarqué de grands changements encore, mais un élément tout de même assez marquant a changé dans ma vie, et ce, suite à mon tout premier massage. Il est important de préciser qu'avant ceci, j'étais quelqu'un qui détestait faire la cuisine, à tel point qu'il y a encore quelques mois, je ne savais même pas qu'un avocat avait un noyau et comment se présentaient les oeufs dits "en neige... C'est clair, la cuisine ne m'intéressait pas, j'étais du genre à préférer faire la vaisselle. Bref, le lendemain de mon massage, je suis tombée sur des recettes de cuisine et j'ai eu envie d'en essayer une, et tout de suite (...) », Eloïse

 

" Toutes choses par un pouvoir immortel, de près ou de loin, de manière secrète,
les unes aux autres sont reliées,
si bien que tu ne peux cueillir une fleur sans troubler une étoile ..."

Francis Thomson

 

« Pendant la séance, sur mon côté gauche, je ressens une grande douleur à l’épaule. De son côté Violette ressent une grande tristesse et perçoit l’image d’une vielle dame aux cheveux blancs, très longilignes. Elle me demande ce qui s’est passé dans ma famille lorsque ma mère était à son 7e mois de grossesse. Sur le moment, je ne trouve pas. Je ne fais pas le lien, mais suis aussi dans une sensation de tristesse qui disparaît à la fin du massage. Arrivée à la maison, ma femme me fait remarquer que ma mère avait perdu la sienne lorsqu’elle était enceinte de 7 mois. Ma grand-mère avait les traits de la vielle dame perçue durant la séance. Je gardais donc en mémoire cette tristesse vécue par ma mère, enfouie en moi depuis 65 ans ! », Jean-Luc

 

« Sur le passage des pieds, Violette avait mal derrière la tête, était glacée à l'intérieur, avait la sensation de flotter dans du coton, et avait de l'eau dans les oreilles. Sur le passage des mains, elle a vu un homme chauve au milieu de la tête, avec des cheveux noirs, bouclés autour, portant des lunettes et assez basané. Deux semaines plus tard, je demande à ma mère de me décrire le médecin qui m'a accouchée car j'avais l'impression qu’elle m'avait décrit ma naissance à cause des symptômes. J'ai souvent l'impression d'avoir de l'eau dans les oreilles (symptôme qui a disparu depuis ce massage). J'ai été tirée par des forceps et je suis restée coincée dans le ventre de ma mère pendant 3 jours. Sans donner d'indices à ma mère, voilà qu'elle décrit le médecin qui m'a mise au monde, donc la première personne que j'ai vue à ma naissance ! »Brigitte

 

« L'automne passé, mon fils de 9 ans n'était pas très bien, il n'était jamais content et nous provoquait sans cesse, il avait beaucoup de peine à s'endormir et se réveillait toujours très tôt le matin. Je lui ai fait une première métamorphose, il n'aimait pas du tout le massage sur la tête et n'était pas très content à la fin du massage. Le lendemain matin, j'ai eu beaucoup de peine à la réveiller (d'habitude il se lève tout seul) et c'est là qu'il me dit qu'il a très bien dormi et que c'est à cause de mon massage. Un mois plus tard, je lui refais une métamorphose, de nouveau il se plaint au niveau de la tête et n'est pas très content à la fin du massage, il est fatigué et va se reposer environ une demi-heure. Trois, quatre heures après il vient vers moi et me dit : "Je suis dans la joie !" Un peu interloqué, je lui demande de répéter, il me dit, "je suis dans la joie !" , c'est à cause du massage. C'était le plus beau cadeau pour moi. », Hélène

 

Une personne me disait :
« J'étais comme une cacahuète, quand on la secoue, on entend le bruit de son déplacement :  même si là maintenant la vie n'est pas la plus simple, (je n'ai toujours pas un job plus attrayant), je me sens pleine de l'intérieur, j'agis et surtout des personnes autour de moi me disent: qu'est-ce qui t'arrive ?  Tu as l'air en pleine forme, comme tu es épanouie ! »

 

Comme le ver à soie, tu as tissé un cocon autour de toi ... Qui peut te sauver ?

Brise ton cocon et sors-en, tel un magnifique papillon, telle une âme libre ! 

Swami Vivekananda

 

"À la suite d'une métamorphose, je me sens plus en confiance, motivé et cela me permet également de me remettre en question, tant pour ma vie professionnelle que privée. Aujourd’hui, par exemple, après deux séances, je me suis remis à faire du sport et j'ai repris des activités que je ne faisais plus depuis longtemps. Dorénavant, je profite pleinement de mes journées avec une attitude positive."Sébastien

 

"... Elle (la métamorphose) a changé toute ma VIE et ma façon de percevoir l'existence. Avec le temps, je me suis rendu compte que j'agissais en réaction avec les autres. Je n'étais jamais en phase avec ma famille, mes proches. Je faisais au mieux avec mon vécu et les êtres qui me côtoyaient. Bien souvent j'étais "à côté de la plaque" car je ne faisais que reproduire ce que l'on m'avait inculqué depuis mon enfance ou me couler dans le moule… Avec la métamorphose, petit à petit, j’ai constaté que certains événements m’affectaient moins et que je demeurais plus sereine dans des situations qui m’auraient fait « sortir de mes gonds » auparavant ;  j’ai eu peu à peu le sentiment de devenir plus adulte, responsable de mes actes !  J’ai pu enfin oser, sans colère, affirmer ce que je ressentais, ce que j’étais…. Au fond de moi, et tout cela avec beaucoup moins de craintes ! »Sylvie

 

Car voici que le royaume de Dieu est au-dedans de nous. »*, Luc, 17 (21)

*Définition latine de"Religion" : « religere », se relier

 

« Mais peut-on être équilibré et heureux au plus profond de soi-même dans le monde dans lequel nous vivons, ce monde où l'on revit les mêmes schémas que nos parents et aïeux, noyés dans leurs convenances ? (...) La métamorphose m'apprend à aimer et à respecter les autres comme ils sont et non pas comme je voudrais qu'ils soient. C'est un immense effort quotidien, une bataille incessante, car bien souvent la vie est semée d'embûches. C'est la faute de personne !  Nous seuls avons le choix d'accepter ce qui est, aussi difficile que cela puisse être parfois, et d'en faire quelque chose de positif ou de sombrer dans la colère ou le désespoir. »Patricia 

 

LA VIE EST UNE

« Elle (la métamorphose) continue et va continuer à changer ma perception de la vie, car c'est un peu comme si à l'intérieur de moi une porte s'ouvrait et que je ressentais la chaleur de cette lumière. Je me sens plus heureuse et plus libre, plus épanouie. », Michèle

 

 « J'ai connu la métamorphose par l’intermédiaire de mon fils. Il a vécu sa première séance alors qu'il avait 9 mois. Intrigués par les résultats évidents obtenus sur son comportement, nous avons décidé avec ma femme, d'essayer, nous aussi, cette technique. Elle nous a permis de revenir dans les tréfonds de nos personnalités et d'ausculter tout le chemin parcouru depuis le jour de notre conception. Les réactions ont parfois été très fortes, mais le changement en valait la peine. Depuis ces premières séances, j'ai décidé de suivre, moi aussi, la formation à la technique métamorphique. Quel plaisir de mettre ainsi à disposition des autres pour leur servir "d'outil de changement ! »Pascal

 

« Si je devais résumer brièvement le massage métamorphique, je dirais que pour moi, il a transformé le verbe "faire" en verbe "être" !  J'aspire de plus en plus à être plus vraie, plus naturelle, à être qui je suis vraiment. »Martine

 

« C'est simplement la vie qui est. La conscience s'éveille et s'ouvre toujours plus. On grandit à soi-même, toujours plus. On existe réellement, avec l'intelligence du cœur. On prend conscience de la transformation intérieure, partout, sur tous les plans, c'est un réel changement, et qui rayonne. La métamorphose m'apporte ce dont j'ai besoin dans l'instant. Notre conscience grandit et nous porte à une responsabilité totale : comment l'on doit penser, faire, être pour le monde ! Car nous avons pleinement conscience avec ce travail, que nous sommes une partie d'un tout :  L’Univers, et que chacun est responsable de lui. »Violaine

 

« (...) J'ai un recul sur deux ans de pratique régulière et sur plusieurs personnes dont je sais que la vie et le comportement ont changé. La métamorphose est un message qui est envoyé à l'esprit et au corps par l'intermédiaire de tableaux de bord ou zones réflexes en rapport avec la vie (...). Je parle de réflexion sur la vie d'intégration pour ceux qui ont peur du mot spiritualité. (...) Ce message est envoyé, l'esprit se trouve libéré de chaînes, schémas, souffrances, peurs et voit sa vie changer, se métamorphoser ! »Claude 

 

L’action pour la beauté de l’action dépouillée d’intention.

 

« Ma rencontre avec la métamorphose m'a d'abord confirmé certaines sensations ressenties dans ma vie. Cela m'a permis d'oser être, même si ce n'est pas toujours conforme aux règles établies, de mieux me situer, devenir plus ample, d'entrer davantage dans l'amour inconditionnel et de me rendre compte que si je lâche prise la vie devient plus simple ... », Danièle

 

« Se souvenir d'où je viens et qui je suis, enfin se souvenir ! Être au lieu de paraître et laisser Être ; enfin Etre ! Vivre et laisser vivre ! Enfin Vivre ! Se permettre à soi-même et aux autres de faire les expériences que l'on doit faire, sans les juger ni bien ni mal, et accepter les changements. (...) En un mot, c'est l'Amour ! »Marlise

 

Aucun homme ne peut rien vous révéler, sinon ce qui repose déjà à demi endormi

dans l’aube de votre connaissance, Khalil Gibran